misery
  • Longueur: 4:41 minutes (6.43 Mo)
  • Format: MP3 Mono 44kHz 192Kbps (CBR)
Durée : 4:41

Gaëlle Caudal, chargée de mission “patrimoine industriel, maritime et fluvial” à Nantes Métropole, raconte au micro de SUN.

La carrière de Miséry est nommée ainsi parce qu'elle aurait servi de refuge à des ermites ou des individus dans la misère. Elle a appartenu aux Seigneurs de La Hautière, qui l'ont ensuite vendu à la Ville de Nantes qui l'a exploité, par exemple pour construire le pont de Pirmil ou paver les rues nantaises. Elle devient dès 1900 une brasserie, qui sera plus tard racheté par BSN-Gervais Danone, qui décide de sa fermeture en 1985. Dès 1987, la plupart des bâtiments sont détruits. 

Ce qu'il reste des murs est devenu un célèbre lieu d'art urbain, et après trente années en friche, elle va devenir un espace public aménagé qui accueillera notamment d'ici cinq ans l'Arbre aux hérons.

Deux gros événements sont déjà prévus pour ce week end Vendredi, les Machines de l’île y fêteront leur dix ans en musique, et dimanche une journée familiale est organisée par la ville de Nantes avec de nombreuses activités.

 

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.